A fleur de peau - Laure Debrosse
A fleur de peau
Le bouleau est aussi résistant qu'il n'est à fleur de peau.
Je n'en connais pas de plus expressif, de plus expressionniste, de plus impressionniste.

Ils sont des milliards mais pas un n’est identique à l’autre.

L’écorce de bouleau a de particulier qu’elle fait écho, dans une métaphore sensorielle et symbolique évidente, à notre propre enveloppe corporelle,

J'ai choisi le bouleau car j'y vois des paysages de Russie et un peu de ses états d’âme aussi.


Le bouleau, lui, a choisi la Russie.

L’abstraction me libère infiniment l’esprit.


Top